Nikon Df

Nikon Df close up view

Nikon Df, l’appareil à la mode ?

Voici donc la star de cette fin d’année 2013, avec les Sony A7 et A7R. Surfant sur la vague du « vintage-retro-look-à-la-mode », Nikon a sorti son Df fin novembre. Le « f » serait synonyme de « fusion ». Fusion entre le nouveau et l’ancien. Il suffit de placer ce Df à côté d’un Nikon F, F2 ou FM2 pour se rendre compte de la ressemblance; du moins à l’avant.

Nikon Df vs Nikon FM2Nikon FM2 (1983) vs Nikon Df (2013)

La ressemblance est plutôt frappante et réussie (goût perso). Hormis le poids (le FM2 est une brique), la taille et l’électronique. Je me demande juste si le Df fonctionnera toujours dans 30 ans, comme le FM2 sur cette photo ?

Tout n’est pas dans le « look », le Df a hérité du capteur du Nikon D4 et c’est plutôt une excellente nouvelle. 16,2 Mp (juste ce qu’il faut) et une montée en ISO assez impressionnante.

Qu’on soit pour ou contre cette mode, Nikon a frappé un grand coup. Le Df attire l’oeil et fait (beaucoup) parler de lui.

Nikon Df fx logo

Son prix

Sûrement son plus gros point faible. A près de 2900 € (avec le 50mm 1.8G), le Nikon Df n’est clairement pas donné. Malgré le fait que le Df soit équipé du capteur du D4 (+/- 5000 €), il me semble difficile de justifier un tel prix pour un appareil de ce genre. Le Df n’apporte aucune réelle innovation sauf son look. Est-ce une raison suffisante pour justifier ce prix ? Avant de s’arrêter sur ce seul point qui fâche, je vais vous livrer mes premières impressions, à chaud, après quelques heures d’utilisation.

Nikon Df close upMolette de compensation d’exposition et réglage des ISO

Ergonomie

Malgré une poignée assez petite, le Nikon Df tombe et tient bien dans la main. Les molettes de réglages sont facilement accessibles mais certains petits boutons doivent être actionnés avant de pouvoir bouger les molettes, ce qui n’est pas toujours le cas sur les anciens appareils de la marque. Nikon parle de sécurité. Je trouve ça plutôt ennuyant. Une question d’habitude sûrement.

Le bouton d’allumage est bien placé sur l’appareil mais il est aussi coincé entre deux autres molettes. Ce qui complique donc un peu l’allumage ou l’extinction de l’appareil pour les gros doigts.

Nikon Df close up view

Autre bouton étrangement placé, celui du réglage de l’ouverture de l’objectif. Nikon a choisi de le placer à l’avant de l’appareil de manière verticale. Bizarre. J’avoue avoir cherché 2 minutes avant de comprendre. Bouton peu pratique.

Nikon Df close up view

L’écran de contrôle situé sur le haut de l’appareil est pratique et affiche les informations indispensables. A savoir : le nombre de photos restantes, la vitesse d’obturation, l’ouverture du diaphragme et l’autonomie de la batterie.

En parlant de batterie, elle est située sous l’appareil et cachée derrière une trappe « à l’ancienne ». Il faut tourner un bouton pour découvrir la batterie et l’unique carte SD. Cette dernière est difficile d’accès car placée sous l’appareil.

Nikon Df battery trap

Les autres boutons « habituels » sont placés aux mêmes endroits que sur tous les appareils de la marque.

Nikon Df vue arrière

L’écran arrière est semblable à ceux du D4 et du D800. Sans surprise.

Utilisation

Le Nikon Df change la façon d’utiliser un reflex moderne. Les réglages ne se font pas avec un seul doigt comme c’est (presque) le cas sur le D4. Tout n’est pas à portée de main. Il faut retirer l’appareil de son oeil avant de prendre la photo. C’est un retour en arrière (positif pour ma part). « Prendre son temps ! » Ca pourrait être le créneau du Df. ;-)

Le Df est classé dans la catégorie « reflex professionnel » par Nikon.

Df-nikonbe© Nikon

Je ne suis pas convaincu (pour le moment) qu’il soit utilisable comme seul et unique appareil par un professionnel. A moins d’avoir le temps…
En reportage, il pourra être utilisé sans soucis à condition de bien connaître l’appareil et de maîtriser un minimum les rudiments de la photographie (ouverture, vitesse, ISO) en fonction de la situation. Ne comptez pas l’utiliser pour des photos de sport. Je ne pense pas qu’il ait été conçu pour ça. Mais, pourquoi pas?

Néanmoins, dans certains cas, il pourra s’avérer redoutable. Il est nettement plus léger (765 g) que le D4 (1340 g) ou que le D800 (1000 g) et aussi plus discret. Le Df est disponible en version noir/chromé ou entièrement noir. Idéal donc pour la photo de rue ou les longues randonnées.

Qualité de fabrication

Pas de surprise, c’est du solide. A près de 3000 €, le contraire aurait été fâcheux. L’appareil est construit en magnésium. Les molettes et autres boutons semblent solides. Mention spéciale pour les « grosses » molettes qui ont l’air très solide. Elles ne tremblent pas et sont bien accrochées à l’ensemble. Bref, que du positif.

Df-view-008

Qualité d’image

Le Df étant équipé du capteur du D4, je ne m’attendais pas à autre chose que l’excellence. Pour cette prise en mains, je n’ai utilisé que le 50mm 1.8G « édition spéciale », livré avec l’appareil.

Df-view-007-2

N.B. Les quelques photos de cette prise en mains ont été faites en JPG uniquement. Aucun logiciel ne peut lire les RAW (.NEF) du Nikon Df à l’heure actuelle. Les JPG sont brutes et n’ont subit aucune retouche et/ou amélioration.

Le résultat est à la hauteur de mes attentes, même avec un objectif 50mm d’entrée de gamme (50mm 1.8G).

Df-test-image-001Nikon Df + 50mm 1.8G, ISO 1600, f/1.8, 1/200s

Df-test-image-002Nikon Df + 50mm 1.8G, ISO 400, f/1.8, 1/1000s

Df-test-image-003Nikon Df + 50mm 1.8G, ISO 100, f/2.0, 1/1000s

df-view-008ANikon Df + 50mm 1.8G, ISO 100, f/2.0, 1/1000s, 100%

Df-view-009Nikon Df + 50mm 1.8G, ISO 100, f/2.0, 1/1000s

Df-view-010Nikon Df + 50mm 1.8G, ISO 800, f/1.8, 1/30s

Df-view-011Nikon Df + 50mm 1.8G, ISO 400, f/1.8, 1/400s

Le Nikon Df est rapide, le rendu des couleurs est excellent et la mise au point se fait rapidement, même sur de petits sujets ou dans des conditions lumineuses difficiles.
Sur cette image (ci-dessous), malgré le vent assez soutenu, l’AF n’a pas « patiné ».

Df-test-image-003

Bien sûr, l’AF (Auto Focus) du Nikon Df n’est pas celui du Nikon D4 (dommage). Il n’a que 39 points, comme le D610. Les D800 et D4 ont un AF de 51 points qui couvre donc une plus grande partie du verre de visée et du capteur. Bref, c’est un mini D4, la vitesse et la grande réactivité en moins.

Concernant le 50mm 1.8G (version 2013), il y a un léger manque de piqué à pleine ouverture (f/1.8) mais il s’en tire plutôt bien dès f/2; comparé au 58mm 1.4G (qui coûte presque 8 fois plus cher) qui lui est un désastre sans nom à plein ouverture. Mais c’est une autre histoire…
Ce 50mm offre de jolis flous d’arrière plan (bokeh). Il est rapide, net et précis.

Nikon Df

Le mot de la fin

Que pensez de ce Nikon Df après quelques heures ?
Cette première prise en main m’a convaincu des qualités de cet appareil « spécial ». Hormis son prix et deux ou trois boutons de commande mal placés, le Df n’a que des qualités. AF rapide, poids « plume » (pour un reflex), finition impeccable, look et surtout, capteur génial. Le 50mm qui l’accompagne n’est pas en reste.
Beaucoup se sont ou vont se plaindre qu’il n’y a pas de mode vidéo sur ce Nikon Df. Je dis « tant mieux ». C’est un appareil photo et il s’arrête à ce qu’il sait faire de mieux : des photos. Je ne me suis jamais servi du mode vidéo sur le D4. Question de goûts et de besoins me direz-vous. Un appareil, quelle que soit son utilité, n’est jamais aussi bon que lorsqu’il n’a qu’une fonction unique.
Je ne sais pas si le Nikon Df sera un succès et honnêtement, je m’en fiche; mais, cet appareil renoue avec une certaine tradition et une certaine pureté (c’était le slogan de Nikon sur les vidéos « teaser » du Df). Il impose une autre manière de voir et d’agir. Il faut prendre son temps. Personnellement, cette manière de faire m’a conquis car je me suis remis à la photo « argentique » depuis quelques semaines. Cela m’a permis de remettre certaines choses en place et de changer ma vision des choses sur la photographie en général. Ce Nikon Df y contribue, lui aussi, à sa façon.

Les plus

- Capteur du D4
- Poids
- Look
- Taille
- Pas de vidéo

Les moins

- Prix
- Certaines molettes mal placées

Où l’acheter ?

Wshop
Photogalerie
PCH

Incoming search terms:

  • Nikon df
  • taille nef nikon df

3 Comments

  • […] Nikon Df […]

  • Répondre décembre 6, 2013

    Aurélien

    Très bon compte-rendu et la même sensation sur l’ergonomie et la fabrication « utilisation plus poussée de ton côté ;-) » au salon à Paris moi personnellement je l’ai trouvé même un peu « trop léger » et avec une sensation de fragilité… peut être à force d’avoir une brique à toutes épreuves dans les mains :D encore un article très sympa ! Alooors tu craques malgré le prix ? :D

    • Répondre décembre 6, 2013

      K-pture

      Merci M’sieur! :-)
      Ca demande réflexion. On verra après le test sur le terrain.

Leave a Reply

Laisser un commentaire